La Tanzanie avec l'ensemble LUMUMBA

Folklore

ENSEMBLE FOLKLORIQUE NATIONAL LUMUMBA DE TANZANIE

La Tanzanie est la contrée la plus vaste d’Afrique orientale. Ses bouleversements géologiques ont donné lieu à une géographie exceptionnelle, particulièrement spectaculaire dans la Great Rift Valley, où le continent semble s’ouvrir en deux. La chaîne volcanique environnante abrite les plus beaux sites du pays.

Du Serengeti, la grande plaine sans fin, au lac Victoria… lac, dont les eaux gris acier sont nimbées de brumes quasi perpétuelles, qui dégage une aura de mystère qui sied parfaitement au site, où le Nil prend sa source. Du majestueux Kilimandjaro qui se dresse comme un gigantesque gâteau dont le sommet glacé perce au-dessus des nuages, au fier peuple masaï où des pasteurs mènent leur troupeau au point d’eau, en passant par Zanzibar et Pemba, les îles aux épices: une aura de légende se dégage de cette terre fascinante.

Les plus hautes montagnes du continent, de sublimes plages de sable blanc, quelques-unes des plus belles réserves animalières de la planète et une population formidablement chaleureuse… On peut aussi s’envoler pour Zanzibar, ses barrières de corail, ses épices, ses plages de rêve bordant une mer turquoise, ses forêts de girofliers, ses villes antiques et ses «dhows» de pêcheurs aux voiles gonflées par la brise du soir… La Tanzanie offre tout cela et est partout source d’inspiration.

Les marchands arabes qui sillonnaient ces côtes d’Afrique orientale inspirèrent les fabuleux contes de Sinbad le Marin et les plus grands explorateurs de l’époque victorienne s’aventurèrent à l’intérieur du pays. Créée en 1964 par la fusion du Tanganyika et de Zanzibar, la Tanzanie est un état relativement jeune. Aucune ethnie n’y est suffisamment puissante pour dominer les autres.

L’expression artistique sous toutes ses formes est empreinte d’une naïveté joyeuse et exubérante. L’Ensemble folklorique national «Lumumba» en est le plus beau des symboles. Grâce au travail de cette compagnie, créée en 1997 et dirigée par Monsieur Dyuto KOMBA, la musique et la danse ont évolué vers plus de créativité et d’authenticité. Le «ngoma» désigne à la fois la danse et le tambour, véritable roi des instruments traditionnels tanzaniens. Il ponctue les arrivées et les départs et est utilisé dans une danse appelée «Gobogobo». Il sert à donner du courage. Parmi les instruments, citons encore le «marimba», sorte de piano dont on joue avec le pouce, les «kayamba», semblables aux maracas, les clochettes, les cloches et les «silva» ou cors.

Divertissement, mode d’expression des émotions, la danse sert aussi à communiquer avec les ancêtres. Le «taarab», spectacle nocturne donné par un chanteur accompagné d’un orchestre de quarante instruments, tambours, cors et cordes, est très populaire à Zanzibar. Des femmes en tenue de soirée étincelante s’approchent lentement de l’artiste en dansant et en lui offrant de l’argent pour qu’il chante des couplets qui parlent de leur propre vie. Alors, la musique mêle influences indiennes, arabes et africaines. C’est tout cela que va vous offrir l’Ensemble folklorique national «Lumumba»…

SUIVEZ LOU CAT

   

Copyright LOU CAT 2018 - toute reproduction est interdite - mentions légales - Espace membres